Me connaître

5N5A3637 Madame, Monsieur,

Diplômée en sciences politiques et en droit du travail et sécurité sociale, j’ai pu professionnellement, auprès des socialistes parisiens, contribuer à sortir Paris de la torpeur conservatrice et des affaires politico-judiciaires dans lesquelles la droite l’avait laissée en 2001. Ce combat pour la démocratie, la transparence, notamment pour la juste expression électorale reste entier. Puis comme juriste en droit social et responsable formation pour un grand syndicat interprofessionnel, j’ai découvert le monde du travail avec toute sa richesse, mais aussi tous ses excès et ses différentes formes de domination. Aujourd’hui cadre territoriale, je renforce ma connaissance de l’action publique locale.

Élue depuis 2008 sur la liste d’union de la gauche en tant que socialiste, j’ai été désignée Maire adjointe en charge de l’Education et de la vie scolaire et déléguée au quartier du petit Ivry et contribué à la mise en œuvre de nos engagements municipaux avec vigueur et exigence.

Etre socialiste à Ivry en 2013 est à la fois un honneur particulier et une responsabilité lourde. Celle d’abord d’apprécier les évolutions de notre territoire pour dessiner la ville que nous voulons pour les ivryens. 
Celle ensuite d’investir ce foisonnement, cette histoire, ces atouts et de s’en inspirer pour écrire l’avenir. Celle surtout de toujours se rappeler de ceux pour qui nous œuvrons quotidiennement, nos concitoyens, dans leur diversité en les associant à tous les choix qui les concernent. Notre ville est en pleine mutation, elle présente de grands atouts mais appelle à la plus grande vigilance pour que ces transformations ne se fassent pas au détriment de sa population et du cadre de vie.

L’avenir d’Ivry ne peut se construire sans les ivryens ; cet avenir leur appartient.

Etre socialiste, pour moi, c’est donner sens au quotidien à la valeur « démocratie ». Pour l’élaboration du Projet Educatif Local, j’ai veillé à associer le plus grand nombre à travers une concertation large et volontariste. Dans sa mise en œuvre, malgré le manque de soutien de mes collègues, je poursuis la dynamique partenariale et le dialogue engagés à travers un conseil d’orientation éducative. Mon action de proximité dans le quartier a également répondu aux mêmes attentes démocratiques et participatives.

5N5A4107 Etre socialiste, pour moi, c’est s’engager sans réserve pour l’égalité. Dans le suivi des actions d’accompagnement à la scolarité, de programmation scolaire, du partenariat avec la communauté scolaire, je veille à ce que priorité soit faite à l’intérêt de l’enfant et la réussite de tous. Les projets insufflés depuis 6 ans, pour l’accompagnement des parents, la mise en réseau des professionnels, la lutte contre le décrochage, allaient également dans ce sens.

A travers plus de 15 années de militantisme politique, associatif, syndical et citoyen, j’ai développé la conviction que l’action publique se doit d’être exemplaire. La déontologie des élus, l’usage des biens publics, l’implication des citoyens, la transparence et la pédagogie sont autant de conditions pour renouer la nécessaire confiance de nos concitoyens dans les actes et les décisions que nous prenons en leur nom.

Surtout, engagée depuis plus de 15 ans, actrice de l’ensemble des séquences électorales et politiques qui ont rythmé notre société toutes ces années, je ne conçois cette implication qu’au cœur d’un collectif. Rassemblés et mobilisés, les socialistes sont plus forts pour construire avec ses alliés la société solidaire à laquelle nous aspirons tous ; plurielle et unie, la gauche et la société civile peuvent agir plus avant pour l’intérêt général.

Sur le terrain, j’ai pu entendre au fil de ces années les déceptions, les préoccupations, les difficultés au quotidien de chacun d’entre nous. Convaincue que le changement se construit par pallier, je mesure le chemin qu’il nous reste à parcourir à chaque niveau pour accomplir nos missions. J’en appelle d’autant plus à la cohérence entre le local et le national.

En septembre 2012, je suis devenue présidente du groupe socialiste d’Ivry puis en juin 2013, « première des socialistes ivryens », c’est-à-dire que j’ai l’honneur et le plaisir d’avoir été choisie par ma famille politique pour les représenter, les conduire dans les étapes à venir et parler en leur nom. J’inscris cette responsabilité dans la continuité de mon combat pour la justice, la liberté, l’égalité, la démocratie, l’éthique et la laïcité.

Avec tous ceux qui souhaiteront s’engager dans la démarche initiée depuis des semaines pour l’élaboration d’un projet cohérent, réaliste et ambitieux pour Ivry et les ivryens, je me mets dès lors à votre écoute pour construire avec vous pour répondre aux enjeux suivants :

- garantir la participation de tous à la vie de leur cité et aux décisions qui les concernent,
- développer une action volontariste contre les inégalités et pour la réussite éducative et l’accès à l’emploi
.
- et permettre un développement harmonieux, équilibré, responsable et durable de notre ville tout en améliorant la qualité de vie de nos concitoyens.

5N5A3738A la rencontre de nos concitoyens, je tiens à leur faire savoir que le parti socialiste est à leur écoute pour imaginer leur ville future : une ville pour tous, fière de son passé, résolument tournée vers son avenir, comme nous le sommes nous, les socialistes.

A très vite,

Chaleureusement,

Sandrine Bernard