Prendre le parti d’Ivry !

Chers concitoyens,

Dans 4 mois, les 15 et 22 mars 2020, auront lieu les élections municipales. Vous êtes nombreux à nous demander quelles sont nos intentions. Il m’importe donc de vous informer en tout transparence de l’état de notre démarche.

Comme beaucoup d’entre vous, je suis convaincue qu’un changement de cap s’impose. Quel bilan tire-t-on des 6 dernières années ? Privatisation d’un OPH en grande difficulté, opacité dans l’attribution des logements sociaux, soutien au dispendieux et inutile projet de reconstruction du Syctom, réaction tardive et insuffisante face à la dégradation de l’espace public et du cadre de vie, équipements publics saturés, bétonisation démesurée, projet Ivry confluence dévoyé, démocratie confisquée, culte de la communication, aggravation de l’habitat indigne et de la désertification médicale, commerces abandonnés,… si de nombreuses actions peuvent aussi être saluées, comme l’extension du Centre municipal de santé, la mise en place expérimentale d’une collecte des bio-déchets ou la création du Petit Robespierre, l’essentiel de nos constats nous conduit à dire stop à cette gestion municipale.

Depuis 6 ans, nous exerçons notre mission d’opposants exigeants, appliqués et attentifs ; nous avons veillé à vous informer au mieux avec les faibles moyens mis à notre disposition. Depuis 2 ans, nous travaillons avec des citoyens impliqués dans la ville et non encartés pour construire les contours d’une alternative répondant aux aspirations des Ivryens : une ville agréable à vivre, sûre et harmonieuse, des logements accessibles, un avenir pour ses enfants, l’accès à des services publics, en premier lieu école, médecins, activités extrascolaire, action culturelle, de qualité et adaptés à nos besoins. Ce travail est encore en cours et chacun d’entre vous est le bienvenu pour y contribuer.

Parce que participer à l’avenir de sa ville n’est pas réservé à une poignée de militants, mais dépend de l’investissement de chaque citoyen.

Aujourd’hui, je suis persuadée qu’une alternative est possible et que notre ville est mûre pour prendre une nouvelle voie. Mais cela ne peut se faire sans un large rassemblement. C’est pourquoi depuis quelques semaines, notre équipe a entrepris de rencontrer les différentes forces politiques de gauche, y compris celles de la majorité sortante. Nous avons pu constater chez 2 d’entre elles non seulement des ambitions similaires pour Ivry, mais aussi un constat partagé sur la gestion locale actuelle. Il s’agit d’Europe Ecologie les Verts et de la France Insoumise. Comme nous il y a 6 ans, ils analysent avec justesse et fermeté leur impuissance à faire évoluer un parti hégémonique depuis près d’un siècle dans notre ville et incapable de se renouveler. Surtout, ils aspirent à construire un projet partagé, établi sur des valeurs de gauche mais aussi sur la volonté d’apporter des réponses concrètes à des attentes claires, avec comme priorité la construction d’une ville apaisée, durable, émancipatrice, solidaire, républicaine et démocratique. Bien sûr, nos histoires politiques sont différentes et un tel rassemblement est un défi. Pour notre part, nous sommes prêts à mettre de côté nos intérêts particuliers pour privilégier la construction d’une telle dynamique, avec ces deux forces politiques et tous ceux qui souhaitent participer à ce projet, parce qu’elle nous semble être la meilleure pour nos concitoyens.

Quoi qu’il arrive, nous prendrons nos responsabilités et nous vous invitons à vous y associer.

Chaleureusement,

Sandrine Bernard

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés