Thérèse POURRIOT

5N5A856063 ans ; Retraitée et Responsable mécénat dans une ONG ; Petit Ivry

Depuis 90 ans au pouvoir, les élus communistes n’ont pas su renouveler leur mode de gestion et s’adapter à l’évolution des besoins de la population ni au contexte socio-économique.

Le peu d’écoute et de prise en compte de la parole des citoyens, l’absence de réponses aux problèmes rencontrés est un déni de démocratie et frise le laxisme.

Ivry doit se tourner vers l’avenir, être un acteur positif au sein de la Métropole du Grand Paris pour relever le défi d’une ville propre, belle et respectueuse de l’environnement. C’est une des clefs pour avoir une vie collective harmonieuse, conviviale, incitant au respect mutuel et aussi pour le développement économique, l’installation d’un secteur tertiaire et de nouvelles activités.

C’est pourquoi je soutiens Sandrine Bernard qui porte l’espoir d’un changement et a la volonté de renforcer la légitimité et la représentativité des Ivryens.

Souhila BOUSSAHRA

5N5A850924 ans ; Etudiante en droit ; Ivry Port

Très attachée à la ville d’Ivry-sur-Seine dont je suis originaire, je souhaite l’accompagner dans son nouvel avenir.

Notre ville est engagée dans un important projet qui va transformer en profondeur sa physionomie : la métropole du Grand Paris.

Au Parti Socialiste, nous croyons que la mise en place de cette métropole constitue une opportunité remarquable pour, d’une part, mener une multitude de projets économiques et culturels et, d’autre part, désenclaver les zones urbaines périphériques.

Je me suis engagée auprès de Sandrine Bernard, tête de liste socialiste pour les élections municipales de mars 2014, car je crois en sa profonde volonté d’associer l’ensemble des Ivryens à cette mutation.

Martin POURRIOT

5N5A8537
Pour que la ville d’Ivry progresse, son mode de fonctionnement doit changer, devenir plus réactif, plus transparent, plus entreprenant. Les ivryens peuvent soit attendre une révolution interne qui ne viendra pas, soit se donner des outils efficaces pour agir sur leurs institutions municipales.

Le premier de ces outils, c’est la politique. C’est-à-dire du pluralisme, de la vigueur démocratique et surtout des citoyens émancipés. La relation des citoyens à la politique peut être motivée par l’intérêt général, mais parfois dérive vers le clientélisme. Cela détermine souvent l’issue des politiques conduites, succès ou échec.

Sandrine Bernard a donc fait de cette rigueur démocratique un principe de la construction de son dispositif et de sa démarche, achevant ainsi de me convaincre de la rejoindre.

David ONAKAYA MENGE

davidJe tiens à remercier Sandrine BERNARD d’avoir accepté de conduire les socialistes aux élections municipales de mars prochain à IVRY, malgré le contexte social et politique difficile pour la gauche au gouvernement et ses inconditionnels détracteurs locaux.

Mon engagement à ses côtés ne souffre d’aucune ambiguïté parce que je me reconnais dans sa méthode de travail et dans ses analyses politiques sur son projet de gestion d’une collectivité locale.

Cette volonté d’observation et l’élaboration de notre projet municipal en sont l’illustration. Elle constitue l’amorce d’une dynamique nouvelle qui permettra à l’équipe socialiste issue de ces élections de fonctionner en toute cohésion dans le respect de nos valeurs.

Marie COUPPIE

5N5A8418
La parentalité me tient particulièrement à cœur car elle fait partie de mon quotidien professionnel. Les résultats positifs observables de celui-ci me font dire que les propositions de la liste conduite par Sandrine Bernard auront des retombées bénéfiques.

D’actions inventives conçues à une large échelle (créer une maison des Parents conviviale riche en expertises et ouverte à tous, ou permettre aux parents de co-agir davantage avec l’école), il ne peut découler que bien-être individuel et meilleure cohésion sociale.

Je souscris donc totalement aux idées et à la démarche volontariste de Sandrine Bernard qui, dans sa délégation sur l’Education, a su favoriser efficacement des temps et lieux de rencontres entre différents acteurs.

Cette voie est porteuse de beaucoup d’espoir.

Denis Mercier

5N5A8349
Je suis fier d’être aux côtés de Sandrine BERNARD, qui à la charge des affaires scolaires et de l’éducation depuis 2008 à Ivry-sur-Seine. Présente sur le terrain, son intérêt pour les grands enjeux qui concernent notre ville, dans le cadre des prochaines élections municipales est indéniable.

Sandrine BERNARD incarne une vision politique à laquelle je crois profondément : la construction d’une vie politique locale s’appuyant sur la démocratie. Toujours à l’écoute, elle ouvre le débat avec les Ivryens et Ivryennes, sans jamais oublier l’intérêt général.

Le dernier mandat a été marqué par une désinvolture du parti majoritaire à l’égard de ses partenaires. Aujourd’hui nous entrons dans une nouvelle séquence et souhaitons redonner du sens et porter une vision pour notre ville.

Sandrine BERNARD souhaite faire travailler ensemble des acteurs de la société civile, (syndicalistes, chefs d’entreprises, membres d’associations) des élus, où se mêlent expériences, appréciations, observations afin de repenser l’action publique locale.

C’est pourquoi elle a tout mon soutien dans les actions que nous mènerons lors des prochaines élections municipales.