94.Citoyens : Municipales Ivry : l’équipe de Pierre Gosnat rompt avec le PS

Retrouvez l’article original ici :
http://94.citoyens.com/2014/municipales-ivry-lequipe-de-pierre-gosnat-rompt-avec-le-ps,03-02-2014.html

L’équipe de campagne du maire sortant PCF d’Ivry-sur-Seine, Pierre Gosnat, composée à la fois du Front de gauche, du PRG , d’EELV et de Convergence citoyenne ivryenne (CCI), vient de déclarer officiellement qu’elle ne ferait pas liste commune avec le PS. Une décision qui ne désempare pas la chef de file du PS local, Sandrine Bernard, qui souhaitait partir en solo avant de se voir obliger de négocier par Solférino. Détails.


« Il est urgent que les citoyen-ne-s connaissent nos propositions pour faire leur choix le 23 mars prochain. Ces propositions, en matière d’aménagement, de solidarité, de transition écologique, d’association permanente des citoyen-ne-s à la gestion municipale sont le socle de notre rassemblement. Elles sont issues de nos partis politiques et associations ainsi que du travail que nous avons mené, et continuons à mener, avec les citoyens de notre ville (ateliers citoyens du Front de Gauche, Fabrique à idées d’Europe-Ecologie Les Verts…). Depuis des mois, la direction locale du parti socialiste n’a pas souhaité, malgré de nombreuses sollicitations, participer au travail d’élaboration nécessaire à une union saine au service des citoyen-ne-s de notre ville. (…) Le samedi 1er février dernier, toutes les composantes de notre rassemblement se sont réunies et ont pris acte de la poursuite de la stratégie de la direction locale du Parti socialiste. La construction programmatique, ainsi que la composition de la liste ne pouvant être otages d’une situation qui a trop duré, elles ont décidé de construire sans le PS d’Ivry-Sur-Seine« , motive la liste dans sa déclaration.

Un collectif de liaison pour préparer le second tour
Afin de pouvoir travailler en bonne intelligence, la liste du maire sortant propose au PS d’Ivry de mettre en place un « collectif de liaison » dont il reste à définir les modalités. « Nous n’avons jamais eu l’intention de ne pas travailler avec le PS et c’est une manière de donner un signe de notre bonne volonté pour construire les futures étapes », explique Mehdi Mokrani, secrétaire de section du PCF. De quoi garder les liens en vue du second tour.

Le PS local libéré de ses obligations d’alliances
Pour la chef de file PS Sandrine Bernard et sa section, qui souhaitaient constituer leur liste mais s’étaient vus contrariés dans leurs projets par le PS national, il s’agit d’une décision du PCF, qui crée un précédent. L’équipe n’est toutefois pas complètement prise au dépourvu et se retrouve désormais libre de mener son projet de campagne au bout. « C’est une opportunité pour nous de défendre des valeurs différentes. Si le collectif de liaison permet que la campagne se passe bien sans tomber dans des travers antidémocratiques, nous nous en saisirons », indique Sandrine Bernard. A nouveau en campagne, cette dernière indique qu’elle va reprendre les négociations avec les autres forces de gauche, comme par exemple la liste écologiste indépendante « Alternance écologie Ivry » conduite par Hervé Rivière.

Point de non-retour
Obligé de faire alliance suite aux décisions du bureau national du PS le 15 janvier dernier, le PS local n’avait pas obtenu le nombre de sièges souhaité, à savoir au moins autant que lors de la mandature actuelle, une proposition inacceptable pour le parti. Côté PCF, l’attitude attentiste du PS agaçait. « Nous avons proposé au PS de se voir pour faire le bilan dès le mois de juin mais ils préféraient attendre l’automne. Et alors qu’ils ont voté toutes les décisions à nos côtés pendant la mandature, les critiques envers la municipalité se multipliaient ces derniers temps« , reprend Mehdi Mokrani.

A noter que suite à l’accord départemental passé – ce matin même entre le PCF 94 et le MRC 94, ce dernier soutiendra en toute logique le maire sortant.

Fermer le menu