Accompagner les parents

Depuis longtemps déjà, nous appelons à la mise en place d’une véritable politique familiale et d’accompagnement à la parentalité. Par la politique de quotient familial, la municipalité contribue à permettre aux familles de bénéficier des différents accueils collectifs. Cette volonté sera poursuivie.

Au sein de différentes instances de travail avec les représentants des parents d’élèves, est nourrie l’ambition de tenir compte des réalités que connaissent les familles et de leurs attentes. Ce partenariat devra être renforcé, notamment en précisant leur rôle et leur représentativité.

Mais au-delà, le lien entre parents et institution scolaire, indispensable au bon déroulement de la scolarité de l’enfant, reste insuffisant et la place des parents au sens large dans les différents temps de l’enfant est à inventer. Notre projet éducatif ne peut produire ses effets que si ses actions sont conduites dans une relation de confiance avec les familles, grâce à un dialogue restauré entre l’École et les parents, afin d’accompagner au mieux l’enfant en difficulté, tout particulièrement dans les secteurs touchés par la grande pauvreté.


Objectif 1 : Conforter les parents dans leur fonction éducative

Le premier espace éducatif de l’enfant est la famille. C’est dans la famille qu’un enfant fait ses premières découvertes, conduit ses premières expériences, lie ses premières relations, construit ses repères indispensables. Chaque famille a son propre projet éducatif même si la plupart l’ignorent. Essentielle socialement et affectivement au développement de l’enfant, représentant une unité et une stabilité, elle contribue à la construction de son identité personnelle. De cette façon, l’enfant peut concilier sécurité et autonomie, épanouissement et réussite scolaire.

Etre parent n’est pas une évidence, mais le fruit d’un processus toujours susceptible de défaillances, quel que soit le milieu ou l’expérience.

  • Développer un réseau d’aide à la parentalité.

Pour briser ce cercle vicieux de la reproduction socioculturelle, la société doit développer des actions permettant aux parents de prendre conscience de leurs ressources éducatives et de se procurer les moyens d’accompagner et soutenir leur enfant : communication, motivation, éveil à la curiosité intellectuelle, apprentissage de l’autonomie, de la prise de décision, de l’observation, du respect des autres, du suivi dans sa vie scolaire, et soutien des efforts et réussites.

  • Créer un espace qui deviendrait une Maison de la Parentalité, espace parents/enfants où chacun trouverait les conseils et les expériences recherchées, avec des groupe de paroles, des personnels adaptés (référents famille et conseillers en économie sociale et familiale), des permanences de professionnels.
  • Dans ce lieu serait implantée une ludothèque pour les assistantes maternelles et les familles, dont une partie des jeux seraient également proposée dans les quartiers les samedis après-midis, au sein d’un « ludobus » itinérant.
  • Agir contre l’illettrisme pour permettre aux parents de mieux accompagner leurs enfants dans leur scolarité, mais également afin que chacun puisse acquérir les compétences fondamentales nécessaires pour accéder au savoir, à la culture, à l’emploi, à la formation professionnelle et à l’épanouissement personnel, et pour participer pleinement à la vie démocratique ; entrer dans un programme permettant d’identifier et mesurer ce phénomène et de le résorber grâce à un partenariat avec l’Agence nationale de lutte contre l’illettrisme (ANLCI).

 

Objectif 2 : Renforcer la place des parents au sein de la communauté éducative

  • Associer les parents au parcours éducatif de leur enfant en réunissant des conseils de parents dans les écoles sur les questions scolaires et périscolaires, ainsi que dans les activités culturelles et sportives, à l’image des actions menées dans les collèges.
  • Inciter et apporter les formations nécessaires, dans l’ensemble des accueils de loisirs, sportifs et culturels, pour que les éducateurs puissent accorder une attention particulière à la place des parents et au lien à nourrir autour de la transmission de l’enfant ; garantir une restitution sur les projets, activités et la manière dont elles se sont déroulées.
  • Etablir une convention avec l’Education nationale pour renforcer également la place des parents dans la scolarisation et la scolarité de leur enfant.
  • Développer des séjours famille, des sorties culturelles avec les parents.
Fermer le menu