Billet d’humeur de Sigrid Baillon – Une nouvelle étape de la concertation sur la réforme des temps de l’enfant

SigridSamedi dernier, le 28 septembre, j’ai assisté, à l’école Guy Môquet, à un remarquable colloque sur les rythmes scolaires. Une nouvelle étape de la large concertation engagée par la municipalité à laquelle des représentants de l’ensemble des membres de la communauté éducative ont répondu présent.

Après une introduction rapide de Monsieur le maire, Sandrine BERNARD a ouvert cette journée en précisant quels étaient les attendus de cette journée de réflexion et recentrant l’ensemble des enjeux et questionnements autour de l’intérêt de l’enfant. Da la même manière que le travail engagé autour du projet éducatif local, elle a ensuite invité l’ensemble des partenaires présents à croiser leurs connaissances, compétences, expériences afin de co-construire un projet ivryen ambitieux visant à améliorer les contenus et l’enchainement des différents temps de l’enfant.


En matinée, après un rappel du cadre national, les différents intervenants nous ont présenté un état des lieux de l’offre éducative à Ivry puis les échanges avec la salle nous ont permis de préciser les objectifs de cette réforme et de formuler les premières propositions de sa mise en oeuvre. L’après-midi, ce travail de réflexion s’est poursuivi au sein de quatre ateliers dont celui sur l’aménagement des différents temps de l’enfant auquel j’ai participé.

20130928_123340La réforme, voulue par notre gouvernement, nous invite à redéployer le temps scolaire non plus sur quatre jours mais sur neuf demi-journées (4 jours et demi), la question du samedi ou du mercredi s’est donc tout naturellement posée. Des arguments croisés ont valorisé l’une ou l’autre de ces options, avec une majorité des personnes présentes favorable au samedi matin.

L’assemblée s’est alors penchée sur l’organisation du reste de la semaine et a construit sa réflexion à partir de l’expérience relatée par Mme LECONTE, qui avait conquis une majorité des participants lors de sa première conférence à Ivry ou le matin même de ce colloque. En y ajoutant l’expertise de l’école ouverte EINSTEIN, l’expérimentation d’ateliers/soutien scolaire partagés et les diverses offres de parcours culturels et sportifs existants, il me paraît alors opportun de proposer pour Ivry:

  • des matinées d’école de 4 heures commençant à 8H00 ou 8H30, par un accueil dans la classe de l’enfant accompagné des parents. Deux courtes pauses (la première correspondant à une collation légère) ponctueraient cette matinée et permettraient l’alternance des trois types d’apprentissages (cognitifs, moteurs et créatifs)
  • une pause méridienne de deux heures maximum permettrait à chacun de déjeuner dans de bonnes conditions et inclurait des activités calmes.
  • Afin d’éviter l’émiettement des temps restants (temps scolaires et non scolaires), alternance de deux après-midis de classe et de deux après-midis offrant à chaque enfant un “parcours éducatif” gratuit et ouvert à tous.
  • Ces temps seraient alors complétés pour les familles qui le souhaiteraient par un temps “d’accueil du soir” où le goûter serait proposé aux enfants ainsi qu’un temps d’étude surveillée couplé à un temps d’activité de loisir, telle que l’expérimentation menée à Guy Moquet l’organise depuis quelques années.
  • Envisageant aussi la possibilité pour les parents de pouvoir venir chercher leur enfant dans la dernière demi-heure de manière libre en imaginant un départ échelonné selon les besoins des familles.

La consultation n’étant pas terminée, espérons que les contributions seront encore nombreuses d’ici décembre afin de co-construire un projet ivryen d’organisation des différents temps de l’enfant le plus efficient possible.

Sigrid BAILLON

Fermer le menu