Investir dès la petite enfance

L’évolution des besoins des familles, l’articulation entre la vie professionnelle et la vie personnelle et familiale, mais également la diversification des pratiques et des structures, modifient sensiblement le champ des modes d’accueil. L’attente de sécurité et de qualité augmente, parallèlement à la demande.

Nous proposons une mise à jour du schéma directeur petite enfance qui prenne en compte la diversité des offres, des besoins avec plusieurs objectifs : l’égalité (tarification, accessibilité et critères), l’adaptation (plages horaires, types d’accueil) et la qualité.


Les espaces d’accueils aux plus petits doivent avoir pour ambition de permettre le développement moteur, cognitif et affectif de l‘enfant, ainsi que la place et le rôle des parents.

  • Mener une réflexion en vue d’une instauration d’un service municipal de gardes à domicile et d’assistant(e)s maternel(le)s encadré(e)s, formé(e)s, accompagné(e)s, regroupé(e)s sur des temps de collectivité pour l’enfant, dans des passerelles avec les crèches et structures d’accueil et faisant bénéficier les parents du quotient familial et de relations contractuelles plus équilibrées.
  • Atteindre un taux de couverture de 45% des enfants d’une tranche d’âge (préconisation départementale), pour répondre aux besoins des parents.
Fermer le menu