L’école publique laïque et gratuite, socle de la réussite et de la cohésion sociale

L’école est pour tous, sans distinction, un lieu de formation mais aussi d’élévation et d’émancipation. Trop souvent, l’école ne réussit qu’à reproduire les inégalités alors qu’elle cherche à les combattre. Nous ne pouvons nous satisfaire que tous nos élèves n’aient pas les mêmes chances de réussir. Pour l’égalité et la réussite de chaque élève, il faut investir dans l’école de la République et accompagner sa refondation.

L’école est le ciment de la communauté éducative, voire du développement social d’un quartier ; elle joue un rôle central en matière de cohésion sociale. Le milieu scolaire exerce une influence décisive, à l’intersection avec les espaces familiaux et des temps libres.

L’un des enjeux du Projet Educatif Local a, dès le départ, été de réinventer le lien à l’école et aussi de renforcer le rôle de l’école dans la ville et dans la société. Pour cela, le rôle d’une ville éducatrice est de renforcer le partenariat au sein et autour de l’école.

  • Créer un conseil de la vie scolaire, complémentaire du conseil d’école et garant du partenariat opérationnel au sein de l’école, au partage des locaux, aux articulations entre adultes et temps, à la complémentarité entre projets d’école et projets d’accueils.
  • Ouvrir l’école aux parents, sur des temps conviviaux, autour de locaux qui pourraient être partagés, puis sur les quartiers.
  • Réhabiliter le rôle des gardiens d’école, comme vitrine de l’école sur le quartier et intermédiaires entre différents partenaires.

Objectif 1 : L’école socle de la cohésion sociale

La définition des secteurs scolaires à Ivry poursuit un triple objectif : garantir la continuité éducative entre établissements maternels, élémentaires et collèges ; tenir compte des déplacements et de l’emplacement des écoles pour une cohérence géographique ; favoriser la mixité sociale.

Les évolutions actuelles de sectorisation des collèges, de composition de la population, doivent nous conduire à adapter la carte scolaire en maintenant ces 3 critères et à renforcer la lutte contre l’évitement qui, de fait, contribue à dégrader les environnements scolaires.

Par les moyens accordés sur temps scolaire, la municipalité contribue à accompagner l’Education nationale dans sa mission d’apprentissage pour tous. Soutien aux projets pédagogiques, dictionnaire en CE2, fournitures scolaires, livre à Noël, parcours culturels, sorties scolaires : l’école peine à résorber les inégalités, nos efforts mutualisés dans cette direction doivent rester entiers.

Objectif 2 : Des écoles accueillantes, confortables, modernes pour le bien-être des enfants

  • Elaborer un Plan écoles 2030, pour poursuivre la construction de nouveaux équipements, répondant aux besoins et qualités environnementales, de confort et de sécurité, tout en poursuivant un haut niveau de rénovation des établissements existants et enfin en répondant aux objectifs de bien-être, d’espace et de renforcement des locaux destinés aux loisirs. Dans ce cadre nous poursuivrons la mise en accessibilité.
  • Obtenir au plus vite la construction d’un 5e collège sur le plateau.
  • Engager dès la première année du mandat la reconstruction du groupe scolaire Makarenko
  • Maintenir le renouvellement du mobilier scolaire et débloquer une enveloppe spécifique de 50.000 E pour le câblage et la dotation en nouvelles technologies de l’ensemble des écoles élémentaires, puis maternelles, de la ville d’ici 6 ans.
  • Engager une revalorisation du rôle des Atsem au plus près des enfants et de leurs besoins, en appui aux enseignants ; des adultes formés, partenaires et travaillant de bonnes conditions pour offrir aux plus jeunes un climat et un cadre encore plus adapté.

Objectif 3 : La scolarisation, un droit pour tous :

  • Renforcer les moyens, aux côtés et en partenariat avec l’Education nationale, pour permettre l’accueil des enfants en situation de handicap.
  • Poursuivre la scolarisation, et les efforts pour permettre la prise en charge, des enfants allophones.
  • Poursuivre et étendre la scolarisation des enfants de moins de 3 ans sur le modèle et dans les conditions du projet de « pôle » engagé en 2013 à l’école Joliot-Curie maternelle, dispositif garantissant notamment une continuité des adultes référents sur l’ensemble des temps passés à l’école.

Objectif 4 : Renforcer le partenariat autour des élèves de collèges et de lycées pour favoriser la continuité des apprentissages et accompagner les transitions d’un degré à un autre

  • Soutenir le développement de l’atelier relais et la création d’une classe relais pour prévenir le décrochage et l’échec scolaire des jeunes collégiens.
  • Faire des espaces collégiens des lieux d’apprentissage, de temps libre et d’accès à l’information.
  • Soutenir par un financement régulier et adapté les projets de liaisons CM2-6ème.

Nous contribuerons au rapprochement entre les institutions de l’enseignement supérieur et universitaire de la ville et les lycées, afin de faciliter l’intégration institutionnelle des élèves.

Objectif 5 : Ivry ville universitaire

L’implantation d’écoles supérieures et d’établissements d’enseignement universitaire à Ivry est une plus-value pour le développement de notre ville. Notre rôle pour faciliter, accompagner l’enracinement des établissements d’enseignement supérieur et de recherche et l’installation de la population étudiante sur le territoire, est de développer les interactions entre eux et nous, mais également créer des passerelles entre les entreprises et les établissements scolaires ; plus généralement ce développement devra être profitable à la vie de notre cité et bénéficier aux jeunes générations ivryennes.

Leur attente est de bénéficier d’infrastructures (locaux, transports, environnement urbain) facilitant leur bonne intégration dans la ville et de voir se développer une vie étudiante pour les stabiliser. Notre intérêt est d’ancrer une dynamique de formation professionnelle et de recherche qui pourrait ainsi contribuer au développement économique et donner des perspectives aux jeunes ivryens. Il est aussi de veiller à ce que, les quelques 5000, bientôt près de 10000 étudiants, fréquentant notre territoire, puissent trouver ce qu’ils attendent et participer positivement à la dynamique locale.

  • Favoriser la tenue d’une conférence annuelle, regroupant spécialistes, élèves et élus, sur l’organisation de l’enseignement supérieur et universitaire en France.
  • Développer des lieux et dispositifs de vie étudiante : lieux de vie, carte jeunes, obtenir du Centre Régional des Œuvres Universitaires et Scolaires l’implantation d’un restaurant universitaire en mettant un lieu à disposition.
  • Promouvoir l’accès des jeunes ivryens à ces établissements et susciter un engagement local, associatif, en soutien scolaire, des jeunes étudiant à Ivry. Créer des passerelles tutorat pour inciter les jeunes à accéder aux études supérieures.

L’accès aux sports et à la culture, à travers la carte jeunes, pour les étudiants n’habitant pas la commune, doit être rendu possible.

Objectif 6 : La formation tout au long de la vie

  • Mettre en place des cours du soir pour adultes en langues, apprentissage du français, informatique, gestion, …
  • Signer une convention avec la Région et les organismes de gestion de la formation professionnelle pour encourager l’accès à la formation des ivryens en réorientation ou en recherche d’emploi.
  • Mettre en place le plan illettrisme de l’Education nationale à l’échelle d’Ivry avec un état des lieux, une équipe opérationnelle partenariale et un plan d’action pour renforcer le lien des familles à l’école, sensibiliser les équipes et engager un parcours d’apprentissage.
Fermer le menu