Lettre ouverte à Christian Favier, à propos du Collège des Confluences

23 mai 2021

Monsieur le Président,

En 2013, vous avez lancé la construction d’un collège dans le secteur d’Ivry Port faisant l’objet d’un aménagement urbain majeur, Ivry Confluence. Censé être livré pour la rentrée 2015, il en a été empêché par une pollution au Mercure.

Depuis cette date, aucune information fiable n’a été fournie aux Ivryens. Spectateurs désabusés des opérations de dépollution qui se poursuivent encore aujourd’hui, ils n’ont pas été jugés dignes d’être éclairés. Depuis cette date également, les élèves de toute la ville se serrent dans les 4 collèges existants. L’un d’entre eux, très vétuste, devait être détruit, des retouches y ont été faites. Deux autres ont fait l’objet de travaux d’extension pour augmenter leur capacité d’accueil. Une partie de la ville est scolarisée dans un collège d’une autre ville, la capacité dans les établissements de la ville étant insuffisante pour accueillir tous les jeunes Ivryens.

Le 5e collège, promis depuis au moins 2004 sur le plateau, a fait l’objet de très nombreuses hypothèses de localisation. Prévu pour 2012, puis pour 2015, puis pour 2022… On attend toujours.

Concernant le collège des confluences, dit Assia Djebar, puisqu’aucune réponse n’est fournie par la mairie d’Ivry-sur-Seine ni par les conseillers départementaux sortants, nous nous adressons à vous directement : Où en est la définition des responsabilités, vous aviez annoncé avoir diligenté une enquête en juin 2015 ? Pourquoi le plan de dépollution n’a-t-il pas permis de garantir la sécurité des élèves ? A-t-il été respecté ? Un suivi des secteurs voisins, construits sur la même parcelle, est-il assuré ? Où en est la dépollution ?

A quel coût en sommes-nous aujourd’hui et quel impact budgétaire prévoyez-vous à terme, entre les extensions nécessaires pour accueillir les élèves dans le patrimoine scolaire existant et les travaux de dépollution, mais aussi de consolidation et remise en état du bâtiment vide depuis sa livraison en 2015 ? Quand les enfants pourront-ils enfin faire leur rentrée dans ce collège ?

Il est évident que vous ne disposez pas à ce jour de toutes ces réponses. Mais certaines sont connues, il est de votre devoir d’en informer la population. D’autres questions font l’objet d’hypothèses de travail, que vous devez nous présenter.

Considérez-vous vos électeurs comme incapables de recevoir des informations précises et de les traiter ?

Face à un dossier de cette importance et à une situation de cette gravité, une information annuelle sur les travaux menés, la quantité de polluants évacuée, les chiffres de départ et d’arrivée du taux de pollution enregistré et l’ajustement des perspectives s’impose. Au lieu de cela, les bruits de la rue et le silence des autorités…

Alors que se prépare la rentrée 2021-2022, nous vous enjoignons de dire ce qu’il en est. Simplement. Et clairement.

Sandrine Bernard & Laurent Monfret
Ivryens, Citoyens,
Parents d’enfants collégiens
Et candidats aux élections départementales

Fermer le menu