Simplification et adaptation des services publics aux besoins de nos administrés

La complexité et les lourdeurs administratives exaspèrent la plupart de nos concitoyens. Nous voulons faciliter la vie quotidienne des ivryens. Soumis au stress ordinaire (transports, travail, famille), ils aspirent à ne pas supporter davantage de contraintes. Cela nous oblige à porter d’autant plus haut l’ambition d’un service public de qualité, en permanente remise en question.

La priorité sera de faciliter l’accès à l’information, de simplifier les démarches et d’améliorer l’accès de tous aux services publics.

Nous devons pour cela tenir compte de la diversité des pratiques et des modes de vie : l’absence d’accès numérique, la difficulté à se déplacer, le besoin pour certains d’avoir un interlocuteur physique, pour d’autres de faire vite. Notre société évolue, les besoins se diversifient, nos services publics doivent s’adapter.


Objectif 1 : Faciliter l’accès aux services publics

– Créer des guichets uniques, en rassemblant les services concernés par un même champ d’action, mais également d’autres institutions ou partenaires, de manière à réduire les déplacements et la multiplicité des interlocuteurs :

  • 1 pôle démarches citoyennes
  • 1 pôle enfance/familles (inscriptions/quotient familial/renseignements)
  • 1 pole action sociale (Espace Municipal de Médiation et d’Accès au droit, Centre Communal d’Action Sociale, Espace des solidarités, Caisse d’Allocations Familiales)
  • 1 espace jeunesse

– Regrouper les informations au sein de plaquettes ciblées et développer leur mode de transmission (traductions/Braille/vidéo/numérique).

  • 1 agenda culturel, 1 guide pour les familles, 1répertoire des associations, 1guide démocratie, vie municipale et transparence, etc

– Créer une carte Facil’Cité pour accéder plus facilement à tous les lieux et équipements publics et partenariaux, aux activités et prestations municipales. Elle enregistrera par scann les différents passages et permettra un paiement groupé mensuellement.

– Etablir une carte interactive de l’ensemble des activités et des lieux avec des entrées thématiques (crèches, équipements sportifs, lieux de culture…), géographiques, par âge et fonctions.

Objectif 2 : Adapter les horaires des accueils et équipements publics

Les horaires d’ouverture pour l’accueil physique et téléphonique doivent être modulables en fonction des besoins des usagers et des spécificités des services proposés, afin d’augmenter l’accessibilité de certains services publics.

– Etudier les secteurs dont l’amplitude d’ouverture doit être revue, sans réduire la qualité du service ; il ressort de notre enquête que nos concitoyens souhaitent l’extension des horaires de la médiathèque, de la piscine, que nous influions sur ceux de la poste ou adaptions ceux de certains secteurs administratifs de la mairie (affaires familiales, affaires civiles …). Nous engagerons avec les services concernés une refonte des organisations pour coller davantage aux besoins tout en respectant les droits de ceux qui font vivre le service public.

– Créer des permanences en soirée dans le champ de l’action sociale pour faciliter le lien avec les populations les plus précaires.

Objectif 3 : Une Administration numérique

Nous appelons à un double mouvement de réduction de la fracture numérique et de modernisation de l’administration.

– Refondre le site internet de la ville, pour un meilleur usage, plus interactif, ouvert et accessible, incluant une nouvelle carte interactive accompagnée d’une platerforme présentant l’action des associations, des commerces…, la publication des données publiques et des pages ciblées (jeunesse/entreprises), ainsi que la diffusion des réunion du Conseil Municipal.

– Etablir un schéma directeur des nouvelles technologies.

– Accélérer la dématérialisation des démarches, par l’introduction de nouveaux modes de paiement, notamment le prélèvement, et un meilleur accès aux inscriptions, aux démarches, à l’envoi de documents administratifs…

– Développer la communication par email, la prise de note en temps direct.

– Permettre l’accès au wifi dans les locaux administratifs et publics. Les accès ADSL seront réalisés de préférence en connexion filaireou fibre optique pour ne présenter aucun risque sanitaire, l’usage du Wifi fera l’objet d’un usage contrôlé dans les zones sensibles.

Fermer le menu