Thérèse POURRIOT

5N5A856063 ans ; Retraitée et Responsable mécénat dans une ONG ; Petit Ivry

Depuis 90 ans au pouvoir, les élus communistes n’ont pas su renouveler leur mode de gestion et s’adapter à l’évolution des besoins de la population ni au contexte socio-économique.

Le peu d’écoute et de prise en compte de la parole des citoyens, l’absence de réponses aux problèmes rencontrés est un déni de démocratie et frise le laxisme.

Ivry doit se tourner vers l’avenir, être un acteur positif au sein de la Métropole du Grand Paris pour relever le défi d’une ville propre, belle et respectueuse de l’environnement. C’est une des clefs pour avoir une vie collective harmonieuse, conviviale, incitant au respect mutuel et aussi pour le développement économique, l’installation d’un secteur tertiaire et de nouvelles activités.

C’est pourquoi je soutiens Sandrine Bernard qui porte l’espoir d’un changement et a la volonté de renforcer la légitimité et la représentativité des Ivryens.

Fermer le menu