Une rentrée qui fait du bien

IMG_9928
Mardi 3 septembre, rentrée des classes. En ma qualité de représentante du Conseil municipal et de Maire Adjointe à l’Education et à la Vie scolaire je suis allée, comme d’autres élus de la Ville, à la rencontre des enseignants et des élèves.

Ces moments, qui soulignent les liens solides noués entre la Ville et l’Education Nationale et que j’entretiens depuis 2008, ont été l’occasion comme tous les ans de présenter aux enfants les pochettes de fournitures scolaires qui leur sont fournies par la municipalité.


J’ai eu le plaisir dans les écoles Maurice Thorez, Guy Môquet et Dulcie September d’entendre raisonner l’excitation de ce premier jour de l’année scolaire et d’expliquer aux enfants en quoi la Mairie entend, en leur offrant ce matériel, leur permettre de tous démarrer l’année scolaire sur un pied d’égalité. Cette mesure généreuse et juste, appréciée des enseignants, des parents et des enfants constitue un investissement d’avenir pour Ivry.

Les parents auront remarqué que pour affronter les dépenses occasionnées par la rentrée, ils bénéficient d’une allocation de rentrée scolaire qui a été revalorisée de 25% l’année dernière et de 1,2% cette année par décision du gouvernement. Ces efforts de l’Etat qui, sous la présidence de François Hollande, a fait de l’éducation de tous nos enfants sa priorité, combiné aux investissements de notre Ville doivent être conjointement salués.

A ce titre je regrette l’article inutilement partial intitulé A quand la vraie gratuité ? qui a été publié en page dix du numéro d’Ivry ma Ville de septembre. Il faut sans doute blâmer une vieille rengaine, une petite musique qui tendrait à soutenir que seules les actions de la municipalité sont louables et désintéressées, alors que celles de l’Etat sont au mieux, insuffisantes.… Nous en reparlerons, c’est certain.

S’il y a bien un enjeu qui doit nous réunir, c’est celui de la réussite. La refondation de l’école nous permet cette année à Ivry de nous féliciter en cette rentrée du changement d’orientation nationale :

– Quant à l’accueil des enfants de moins de 3 ans (qui passe à Ivry de 100 à 125) grâce à leur prise en compte dans les effectifs et l’ouverture d’une nouvelle classe dédiée. Nous avons toujours défendu leur maintien malgré les obstacles, cette impulsion nouvelle, tant en nombre d’enfants concernés qu’en termes d’adaptation des conditions de scolarisation ne peut que nous réjouir.

– En faveur de l’école numérique, qui conduit en partenariat avec l’Education nationale à doter une école de tablettes numériques

– Pour la scolarisation des enfants porteurs de handicap avec la titularisation des Auxiliaires de Vie Scolaire, leur augmentation et l’appui accordé au dispositif particulier d’Unité de Scolarisation pédo Psychologique

– L’implantation sur chaque école du drapeau français et européen, de la devise de la République ainsi que de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen

– Et bien sûr à propos de la réflexion lancée sur l’amélioration de la prise en compte des temps de l’enfant et de leur articulation, pour rechercher son bien-être

IMG_9909
Couplée au Projet Educatif Local, cette réforme fera de cette année qui commence une étape déterminante tant pour l’amélioration des conditions d’accueil et d’apprentissage que pour la coéducation que j’appelle de mes vœux.

Fermer le menu